miércoles, 2 de abril de 2014

Le commerce: vocabulaire

Quelques définitions
Le commerce de détail consiste à vendre des marchandises dans l'état où elles sont achetées (ou après transformations mineures) généralement à une clientèle de particuliers, quelles que soient les quantités vendues. Outre la vente, cette activité de commerce de détail peut aussi recouvrir la livraison et l'installation chez le client (de meubles ou d'électroménager par exemple).
Le commerce de gros - ou commerce interentreprises - consiste à acheter, entreposer et vendre des marchandises généralement à des détaillants, des utilisateurs professionnels (industriels ou commerciaux) ou des collectivités, voire à d'autres grossistes ou intermédiaires, et ce quelles que soient les quantités vendues.
Commerce indépendant isolé : ce sont des commerçants qui ont préféré être totalement indépendants pour organiser leur activité. Ils ne s'appuient sur aucun réseau.
Commerce associé : c'est une organisation de réseaux de points de vente (magasins, agences, hôtels…) constitués et contrôlés par des entrepreneurs indépendants, qui se sont associés au sein d’un groupement, dans le but de mettre en place des actions et des outils communs résultant de la mutualisation de leurs moyens et de leurs savoir-faire. Propriétaires de leurs affaires et de leur réseau/enseigne, ils en sont les acteurs et les décideurs. En grande majorité, ces groupements sont organisés sous forme coopérative.
Franchise : c’est un réseau de magasins organisé à l’initiative d’un franchiseur, qui concède contractuellement sa marque, son concept et un savoir-faire à des entreprises indépendantes appelées “franchisées”. Celles-ci s’engagent à respecter de façon très rigoureuse le cahier des charges de l’enseigne.
Succursalisme : cette forme de commerce se compose de réseaux de points de vente contrôlés par un groupe, et dont les points de vente sont dirigés par des salariés du groupe.
Fuente: Conseil de Commerce de France